Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
sandrineb-chezmoi-blog.com

Guidance - le pas

24 Octobre 2020, 09:39am

Publié par Bonnet Sandrine

Puisqu’il nous est demandé de rester chez nous le soir, voilà qui nous ramène au temps des veillées. Et si je vous racontais une petite histoire…Angus, jeune voyageur, avançait d’un pas décidé, émerveillé de ce qui était à découvrir.

Au détour d’un chemin, il aperçut au loin trois personnes, qui ne semblaient pas progresser ensemble, mais se trouvaient sur une portion de sa route, par hasard, au même moment.

Son allure vive lui permit de se rapprocher rapidement de celui qui déambulait :

- « Bonjour voyageur ! » lui dit-il en arrivant à ses côtés

- « Bonjour » répondit l’inconnu d’un air suffisant « je ne voyage pas, je marche vers ma destinée »

Amusé de constater le peu d’empressement qu’il mettait à l’atteindre, Angus, accéléra le pas considérant que chacun pouvait bien avancer à sa guise dès lors que ça ne le ralentissait pas.

Son attention fut très vite happée par le deuxième, à la marche plus rapide. L’envie de le dépasser surgit soudainement, impérieuse, désireuse, l’obnubilant, créant son propre argument : « l’esprit est plus posé lorsque je suis seul sur ma route », justifiant un but : « peut-être est-ce ma destinée que de le dépasser ? ».

Après un effort soutenu, il fut à son niveau et lui lança son « bonjour voyageur ». Tout en fixant l’horizon face à lui, sans ralentir la cadence de son pas, le deuxième inconnu rétorqua :

- « Si vous souhaitez marcher, faites-le, mais ne me dérangez pas! »

Un peu vexé, Angus lui assena un « Je voyage! ». A ce moment l’homme tourna la tête vers lui avec un sourire narquois et lui fit signe de le dépasser.

D’un air satisfait, notre jeune voyageur, s’exécuta, murmurant pour lui même « Le voyage, va plus vite que la marche. »

La silhouette du troisième devant lui, s’éloignait rapidement. Il prit conscience qu’il ne pourrait le rejoindre. Agacé par cet autre, occupant ses pensées et sa vision, Angus se mit à courir. Le vent giflait son visage et malgré le souffle court, de sentir son corps se déplacer si vite, il ressentit un sentiment de puissance.

En entendant les pas du jeune homme marteler le sol juste derrière lui, l’inconnu tourna la tête et demanda :

- « Vous êtes pressé ? »

Tout en continuant de courir afin de rester à sa hauteur Angus répondit :- « Non, je souhaitais vous dépasser »

Amusé l’inconnu l’interrogea sur les raisons d’une telle volonté, ce qui déstabilisa notre jeune aventurier lorsqu’il comprit qu’il n’avait pas vraiment de bonnes raisons de le faire.

Juste avant d’être distancié, il aperçut sur le visage de cet autre, qui empruntait le chemin de droite, un sourire malicieux.

La route faisait une fourche, deux directions différentes s’offraient à Angus. Interloqué, il s’arrêta, regarda derrière lui, puis devant et constata que les trois personnes avaient disparues.

Il était perdu pour avoir oublié de prêter attention à son itinéraire. Pour se rassurer, il se rappela qu’il pouvait se détourner de sa route à sa guise.

Il partit sur la gauche espérant que le détour en vaudrait la peine...

Voir les commentaires

Guidance - l’ailleurs

17 Octobre 2020, 07:49am

Publié par Bonnet Sandrine

Équipés et résolus à la destination, la direction ou l’errance, nous entamons nos quelques pas quand soudain l’exaltation de l’ailleurs s’efface et surgit la crainte de quitter l’ici.

Et pourquoi le voyage ?

Sommes-nous des automates voués à se mouvoir dans le temps imparti par le nombre de tours effectués sur la clé ?

Sommes-nous le naïf riant des papillons et charmés par les fleurs, oublieux, ignorant ?

Sommes-nous tels ces éphémères, qui de l’aube au crépuscule, pensent l’instant éternel ?

Souriant à mes doutes et mes révoltes aïeux de mes combats et victoires à venir, je réajuste mon chapeau, empoigne plus fermement mon bâton et regarde ce vers quoi je me dirige : cet horizon sans cesse refaçonné au gré de ma progression.

Je quitte le maintenant pour l’après car le temps, impitoyable, inexorable, m’ôtera l’aujourd’hui pour faire surgir demain.

Petit conseil :

De mémoire d’être vivant, la seule fin connue reste la mort !

Voir les commentaires

La guidance et le coaching

15 Octobre 2020, 10:01am

Publié par Bonnet Sandrine

La guidance sert l’individu qui cherche.

Deux personnalités foncièrement différentes et pourtant indissociables interviennent :

Le messager, implacable et froid qui informe et révèle l’inexorable.

Le guide, bienveillant et secourable, qui oriente et favorise le possible.

La guidance sert la compréhension et la construction du libre-arbitre d’un individu, dans tous les domaines et à tous les moments de sa vie.



Le coaching sert l’individu déterminé.

Deux conventions essentielles sont souscrites :

Le contrat moral qui engage à tenir les actions mises au service du but à atteindre.

Le contrat collaboratif qui n’assure pas la victoire mais organise et optimise l’énergie déployée pour l’aboutissement.

Le coaching sert l’édification d’un projet, la réalisation d’une ambition.



Le titre et la place dans le groupe varient en fonction des époques et des cultures, cependant, depuis l’aube de l’humanité, ces aptitudes accompagnent l’individu dans toutes les phases décisives de la vie.

Voir les commentaires

Guidance - le sens

10 Octobre 2020, 08:47am

Publié par Bonnet Sandrine

Les jours et les semaines s’égrènent, le vent balaie, la pluie nettoie et le soleil ravit. On se laisse aller dans cette ronde...

Innocents, confiants et joyeux, nous sommes sur le pas de la porte, prêts à partir, quand soudain, surgissent des peurs, des doutes et des questionnements.

L’aventureux les balaie, l’incertain s’interroge, le dubitatif reconsidère.

A chaque moment du voyage nous serons l’un de ceux là et à chaque fois il nous faudra redevenir innocents, confiants et joyeux pour continuer.

Il est un élément, compagnon de voyage qui n’est pas un outil telle la boussole qui positionne les points essentiels ou la carte qui permet de se placer dans un ensemble, ni le guide qui éclaire, facilite et parfois accompagne. Il est pourtant dans tout cela.

Aussi insaisissable que l’air, le sens est l’élément déterminant à chaque moment, dans son double sens : l’orientation et le but.

Il peut nous ralentir, nous faire presser le pas. Il justifie chaque départ et chaque fin de périple. Il possède toutes les couleurs et n’a pourtant que la couleur que nous lui donnons. Il permet la direction et la destination.

Il nous renseigne ou nous interpelle en chemin. Quel voyageur sommes-nous ? Errants, pélerins, explorateurs... ?

Innocents, confiants et joyeux, je vais à la rencontre de moi-même, de l’autre et de l’ailleurs.

Petit conseil :

Trouver un sens n’est pas trouver le sens !

Voir les commentaires

Guidance - le départ

3 Octobre 2020, 05:41am

Publié par Bonnet Sandrine

Les vents et les brumes se sont succédé, le soleil et la pluie se partageaient les jours. Une semaine tout en alternance se termine.

Nous sommes à la première étape du cheminement : le départ

Un chapeau d'innocence pour se protéger à la fois du soleil de la connaissance qui aveugle et étourdit mais aussi de l'ondée de raison qui embue et dilue. On pourra l'embellir en chemin par des brins de spontanéité et des fleurs d'émerveillement.

Un bâton de confiance, pour assurer ses pas, oser les détours et croire en l'ailleurs.

Puis les outils de joie :

La cape de douceur qui étreint quand passent les saisons, les souliers d'exaltation afin de traverser les monts et les vaux, la besace aux délices à emplir ou vider et le baume d'allégresse pour soigner les blessures des chauds et des froids.

Nous sommes prêts !

La poésie pour sublimer, le désir pour partir.

Le périple ne fait que commencer...

Voir les commentaires

PRÉDICTIONS CONSEIL OCTOBRE 2020

1 Octobre 2020, 05:27am

Publié par Bonnet Sandrine

Additionnez votre jour et votre mois de naissance, ajoutez 4. Réduisez à un chiffre entre 1 et 9.
Exemple : 29+10+4=2+9+10+4=25=2+5=7

1

Ne tentez pas d’être ce que l’on voudrait que vous soyez, expliquez plutôt les transformations qui s’opèrent dans votre vie. Ayez confiance en vous !

2

Ne pas attendre le soutien de ceux que vous aimez et laisser faire les choses sans les pré-définir est la formule qui vous permet d’obtenir ce qui vous convient. Exploitez vos talents !

3

Répondez à vos besoins plutôt que d’espérer des miracles. C’est ce qui vous blesse qui vous apprend à guérir. Passez à l’action !

4

Plutôt que de vous épuiser inutilement, sachez qu’identifier les portes verrouillées permet de ne pas perdre son temps à vouloir les ouvrir. Vos pensées déterminent ce que vous trouvez !

5

Ce n’est pas le temps de la récolte, vous avez encore des choses à comprendre sur ceux qui vous entourent. La bienveillance est votre alliée. Purifiez vos intentions !

6

Tout est encore très mouvant, parfois même compliqué mais ceci n’abîme en rien ce qui est en préparation. Faites preuve de patience. Équilibrez carrière et vie privée !

7

La période n’est pas facile, ne laissez pas les émotions occuper toute la place. Visualiser les difficultés vous permet d’envisager les actions à entreprendre. Ayez confiance !

8

Le désert vous amène à l’oasis. Vous allez trouver l’endroit qui vous correspond. Vous guérissez !

9

Ce n’est pas l’inattendu qui vous est profitable mais ce qui était en jachère. Comme lors de toute fin, vous héritez de quelque chose. Vous retrouvez votre énergie !

Bon mois.

Voir les commentaires

L’analyse intuitive

30 Septembre 2020, 08:53am

Publié par Bonnet Sandrine

Mes interventions avec, les décideurs, les inventeurs et tous ceux qui participent à l’édification d’un projet, se nourrissent d’une conscience pragmatique du monde et d’une intuition créative des pistes à débusquer ou à tracer. Comme un joueur d’échec, je vois, je prépare et j’anticipe les coups à venir. Je n’ai pas de stratégie, je vois les stratégies.


Si dans ma présentation je ne semble pas avoir la combattivité de l’ambition ou emprunter le langage de l’argent, c’est que le faire n’enrichit pas mes facultés et l’occulter, n’amoindrit pas mes résultats.

Mes aptitudes se révèlent au sein de coopérations innovantes et sensées. Mon efficacité est de servir le propos.

En y réfléchissant bien, se proposer ainsi aujourd’hui c’est amorcer ce que seront les collaborations de demain.

Voir les commentaires

Guidance - La joie

26 Septembre 2020, 08:38am

Publié par Bonnet Sandrine

Cette semaine d’automne fut pluvieuse, nous rappelant ainsi qu’il faut se prémunir afin de cheminer.

Le baume qui apaise la douleur, le remède stimulant pour chasser la fatigue, la cape, le soulier, l’outil nécessaire qui permet de continuer par tous les temps et sur tous les terrains, c’est la joie :

- Je ne sais pas et j’ai envie d’apprendre

- j’ai confiance et j’éprouve un vif plaisir

Trouver la joie c’est décider de l’installer, de l’imposer. Cet exercice déterminant est l’alpha et l’oméga. Je commence en joie, je finis en joie.

Conseil important qui doit accompagner chacun de ses pas :

La joie est aussi un élément libérateur qui favorise la bienveillance vis-à-vis de soi et l’autre. Je souris de mes erreurs plutôt que de celles des autres pour me rassurer. Je souris de mes travers, plutôt que d’identifier ceux des autres pour m’évaluer. Je suis faillible mais perfectible, cela me met en joie.

Voir les commentaires

Guidance - la confiance

19 Septembre 2020, 08:45am

Publié par Bonnet Sandrine

La semaine a été harassante sous cette chaleur et pour autant comme il est agréable de pouvoir profiter encore du soleil.

Pour continuer notre marche vers le mieux de nous-mêmes, qui sera longue, il faut une canne, un bâton. Il s’agit de la confiance :

- Je ne sais pas mais j’ai envie d’apprendre !

- J’ai confiance !

Cette confiance qui donne l’assurance que le périple est nécessaire, l’hardiesse d’explorer, la foi en notre capacité. Cette confiance qu’il faut trouver, garder afin de savoir que l’on peut compter sûr soi et s’en remettre à quelque chose ou quelqu’un.

Conseil important qui doit accompagner chacun de ses pas :

C’est quand la marche est difficile que le bâton devient utile.

Voir les commentaires

L’analyse intuitive

15 Septembre 2020, 08:26am

Publié par Bonnet Sandrine

Lorsque j’interviens en qualité d’analyste intuitif, je ne fais pas appel à mon imagination, ma créativité, mon raisonnement logique ou des outils de marketing, même si mes connaissances et mes capacités en ces domaines viennent enrichir mon étude.

Pour cette activité qui sert à étoffer, compléter, voire embellir n’importe quel type de projet, tout commence par une discussion lors de l’exposé de l’idée, de l’ébauche. C’est ainsi que les images surgissent.

Au quotidien, je ressens les Hommes et le monde, intuitivement. Quel que soit le sujet abordé, je perçois l’horizon du devenir, le contexte adéquat, le langage adapté, les ramifications profitables.

En tant que ce que je suis, tout est lié au sens et à l’éthique, c’est ce qui définit mes collaborations. Il vaut mieux emprunter le chemin de la responsabilité individuelle que d’imposer cette prise de conscience à chacun.

Ainsi, bien dans mon temps, mes aptitudes me permettent de participer à des projets palpitants et d’avoir des échanges dynamiques et stimulants.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>